Gentlewoman, Ruby Man de Flo Morrissey & Matthew E. White

Cet album de reprises, Gentlewoman, Ruby Man, est la chronique d’un grand écart voire des antipodes. L’histoire de cette collaboration est née lors d’une rencontre à un concert-hommage de Lee Hazlewood. L’instant d’une reprise, la juvénile Flo Morrissey et le crooner/producteur Matthew E. White ont décidé de prolonger cela sur dix titres.

Flo Morrissey & Matthew E. White - crédit photo : source facebook

Flo Morrissey & Matthew E. White – crédit photo : source facebook

Cet album tombe à point nommé! Nous voici à la moitié de l’hiver et les rayons du soleil peinent à nous chauffer. Ce sera chose faite avec ce recueil de reprises nous trimbalant des 70′ à l’actualité musicale. On ne s’enferme pas dans le son d’une seule époque avec cette paire improbable. Flo Morrissey et Matthew E. White ont le bon goût de mélanger leurs choix au substrat qui les identifient. Le duo a apporté des teintes sonores chaleureuses ou soul comme sur ce Thinking Bout You de Frank Ocean. Il en va de même en ouverture avec le réconfortant Look At What The Light Did Now de Little Wings (repris il y a peu par Feist).

La suite est du même tonneau. Le duo apporte clarté et maitrise sur Looking For You de Nino Ferrer. Il n’est d’ailleurs pas étonnant de discerner des effluves de Gainsbourg sur cette adaptation. Quand quelques plages plus loin, on retrouve la reprise d’Heaven Can Wait de sa fille Charlotte. Flo Morrissey & Matthew E. White enchainent du Leonard Cohen, James Blake, le Velvet Underground ou encore George Harrison. Le tout parfaitement contrôlé..

Le résultat final esquive l’écueil de ce type de projet de reprises. Les dix morceaux sont judicieusement sélectionnés. Et les voix opposées s’accordent à merveille. Flo & Matt viennent de diffuser leur première vidéo officielle pour le track Grease des Bee Gees. Good feeling!