Minor Victories, un supergroupe ?

Crédit photo : Brian Sweeney

Crédit photo : Brian Sweeney

Si vous cherchez un clone musical d’Editors, vous allez être déçu. De même si vous voulez entendre du Slowdive. Minor Victories, avec sa composition éclectique a bien réussi à surprendre son public, outrepassant toutes les attentes. A Hundred Ropes, premier single de l’album éponyme nous avait mis l’eau à la bouche lors de sa sortie (il y a quelques semaines). Ce super groupe composé de Rachel Goswell (Slowdive), Stuart Braithwaite (Mogwai), Justin Lockey (Editors) et James Lockey (Hand Held Cine Club) se devait donc d’être à la hauteur, au vu de l’encensement de la presse, et de la composition même du groupe. A Hundred Ropes s’ouvre sur des guitares new wave, qui seront très vite ponctuées par la voix de Rachel Goswell. Une voix mélodique qui nous met directement dans le bain. Autre single diffusé sur les ondes, Scattered Ashes (Song For Robert) est tout aussi new wave, bien qu’un tantinet plus pop. Folk Arp, tout aussi mélodieux sera plutôt une chanson à écouter avant d’aller dormir. La voix apaisante de Rachel réalise à la perfection son devoir de nous couper de tout et nous plonger entièrement dans ses chansons. Mais mon morceau préféré reste définitivement Give Up The Ghost, morceau qui ouvre l’album, parfaite introduction qui donne le ton des dix chansons qui suivront. Une chanson déteint peut-être un peu, il s’agit de For You Always qui propose un mélange mélodique des deux voix. Des guitares plus grasses, une influence new wave indéniable, c’est un fait, Minor Victories est bien un super groupe.

L’album est disponible depuis le 20 mai en Belgique et le sera également en France le 3 juin. Le groupe se produira au Pukkelpop le samedi 20 août.