LA JUNGLE « S/t » (Rockerill / Whosbrain / Attila Tralala / Kinky Star)

Pochette du 1er LP - "Palm Trees" by Gideon Chase

Pochette du 1er LP de La Jungle – « Palm Trees » by Gideon Chase

Aussi étrange que cela puisse paraître, le krautrock évoque souvent à certains la transe chamanique, les grandes montées lysergiques, les hallucinations psychotropes, voire même la malaria attrapée en Amazonie. En gros, une musique qui se rapproche d’une expérience psychédélique sous LSD. C’est oublier un peu vite que sous cette appellation sont sortis des albums évoquant des autoroutes, des longs voyages en train vers Berlin, des tours de France en vélo ou la trépidante vie des robots (le tout recouvert de pochettes inspirées de la propagande communiste). Quelque chose de mécanique, froid et très terre à terre. Et surtout aussi répétitif qu’un escalator! Si voyage intersidéral il y a, c’est das une cabine pressurisée trouée de hublots permettant de contempler de froides étoiles dans le vide galactique plutôt qu’une supernova polychrome. C’est sur cette voie que le duo de Mons, La Jungle, nous fait voyager. Dés le premier morceau, un kraut répétitif se met en place et c’est clairement sur les terres de Trans Am (sorte de Kraftwerk avec de vrais instruments) que le groupe compte chasser. On est en terrain connu et la piste semble bien balisée. On admire le paysage tranquillement lorsque le deuxième titre nous sort de notre léthargie, avec ses décharges électriques à la Lightning Bolt, autre formation donnant une version bien personnelle du genre qui nous intéresse. On ne nous y prendra plus de si tôt à nous endormir pendant le voyage. Il peut y avoir des perturbations. Ces deux axes opposés (beat répétitif et minimaliste limite tribal d’un côté, explosions sonores noise de l’autre) fait la particularité schizophrénique du combo, ce qui nous évite l’assoupissement. Affirmer que la formation renouvelle le style avec ce premier court album serait exagéré. Mais en tout cas elle parvient à nous maintenir en haleine et c’est déjà une sorte d’exploit. Le genre de voyage qui nous fait regretter d’être arrivé trop vite à destination.

Le duo montois : La Jungle

Le duo montois : La Jungle

https://lajungle.bandcamp.com/

La Jungle sera le 10 octobre 2015 au MAGASIN 4 à Bruxelles.