avril 23

Mots-clefs

Wounds d’ULYSSE

Le trio électro ULYSSE suit une jolie trajectoire depuis plus d’une année. On avait suivi la sortie de l’EP. Cette semaine, ils se signalent avec la sortie de leur tout premier clip avec le titre Wounds.

On profite d’un contact avec le groupe pour leur poser quelques questions au sujet du groupe, de la vidéo et de l’actualité :

Musique soignée, graphisme et rendu impeccable, d’où viennent ces choix et les idées?

ULYSSE est un projet que nous menons pleinement à trois. C’est à dire qu’on échange beaucoup sur la manière de faire les choses afin d’être toujours d’accord sur la direction à prendre. On entrevoit ce projet non pas seulement du point de vue musical mais avec une vision artistique globale. Cela signifie donc que le graphisme, la vidéo et ce qui gravite autour ont une grande importance à nos yeux.

Do it yourself pour la vidéo! Cela a-t-il été compliqué à réaliser?

Il y a un défi à la fois stimulant et effrayant à réaliser soi-même ses clips. Pour Wounds, cela fait longtemps qu’on pensait à faire un clip. Mais il nous a fallu pas mal de temps pour nous jeter à l’eau. On avait vraiment ce désir de pouvoir le réaliser par nos propres moyens, pour rester dans l’esprit DIY du projet. On a donc écrit l’histoire ensemble et commencé à chercher les lieux et l’acteur. On avait presque pas de budget. Mais on est toujours convaincu que l’idée essentielle est que cela ne nécessite pas de se ruiner.

L’entrainement sportif, l’activité physique renvoie aux images de Wounds. Quelles ont été les directions prises pour la vidéo?

Pour le clip, on a décidé de davantage se focaliser sur les émotions et le ressenti que sur le sens. On a écouté le morceau en tentant d’y associer des images qui traduiraient cette émotion. Partant de là, on a développé un fil rouge pour avoir une gradation dans l’intensité.

Quelle est l’actualité d’ULYSSE dans les mois à venir? Allez-vous tourner?

On est en phase de composition et production de notre deuxième EP qu’on planifie pour la rentrée. A côté de ça, on continue à faire quelques dates à gauche à droite. Ce dimanche 26 avril, on jouera en première partie de Jack Garratt à l’AB puis avec Warhola le 30 avril à Lokeren.