Notre sélection belge du Pukkelpop !

988816378

Le Pukkelpop est un festival belge. Pas uniquement par sa localisation à Kiewit mais via sa programmation. Un nombre record de groupes bien de chez nous sont au programme de cette édition 2014 !
Voici un petit listing que l’on juge intéressant :

Amatorski : notre gros coup de cœur de cette année.
Le groupe popularisé par son titre Come Home grâce à la publicité Spa Reine a fait fort avec From Clay To Figures, leur deuxième album sorti en février dernier. Un mélange piano-violon-saxo qui a été adulé par les médias. Une musique raffinée au son lo-fi qui vous transportera jusqu’au frisson.

Balthazar : rock alternatif signé sous Munich Records. Les lauréats du célèbre Kunstbende (concours récompensant la créativité) ont prouvés qu’ils méritaient largement ce titre. L’utilisation d’un synthé et d’un violon démarque certaines chansons. Balthazar se fait discret depuis 2012.

BRNS : on ne vous les présente plus. On en a déjà pas mal parlé sur le blog. Je vous renvoie donc vers un article présentant Wounded.

Oscar & The Wolf : s’il y a bien un groupe belge tendance depuis quelques mois, c’est eux ! Entity est sorti cette année et l’album est une entière réussite. L’univers d’Oscar & The Wolf est envoutant. Les mélodies hypnotiques et sensuelles vont vous rester en tête. Pour une dose supplémentaire, on vous dirige vers leurs EP précédent : Imagine Mountains et Summer Skin. La voix du chanteur, Max Colombie (23 ans) est envoutante. Un groupe à ne pas lâcher de vue !

01-oscar&thewolf-090513-AB

Max Colombie

The Spectors : vainqueurs du concours VI.BE mené par Marieke Hutsebaut. Ils sont influencés par le Velvet Underground. Leurs clips sont visuellement intéressants. Un air de Twin Peaks plane dans l’air ! Une des dernières signatures du label Pias en passant..

Raving George : dans un tout autre style, qu’on a pas du tout l’habitude de couvrir d’ailleurs, voici la petite étoile montante en matière de musique électro/ deep house/ dubstep. La gantoise est âgée d’à peine 20 ans! Elle a pourtant déjà joué dans les plus grands festivals (Transardentes, Tomorrowland, Francofolies, Lokerse Feesten..)

Float Fall : la pop minimaliste est au rendez-vous avec ce duo. On ne peut que les assimiler à The XX. Par ailleurs,  ils ont signés un contrat à Los Angeles avec Sony Music, rien que ça ! On avait flairé le truc à Chronique du Son, voici notre article de 2013

Gruppo Di Pawlowski vaudra également le détour, ne fusse que pour la composition de ce « super » groupe. Chaque membre a déjà fait partie d’un autre band. Mauro Pawlowski, guitariste de dEUS, Evil Superstars & co en est le leader. Pour son ambiance déjantée sur scène : à voir !

Geppetto & The Whales autre coup de coeur pour CDS ! Le sextuor a livré en début d’année Heads Of Woe, un disque rempli de douceur. Mêlé a beaucoup de mélancolie, ce nouvel opus est une belle découverte et sans doute un des plus beaux albums de 2014.

Madensuyu est une autre pépite. Depuis 2010, Stijn De Gezelle et Pierterjan Vervondel ont gagné en maturité. Avec Stabat Mater qu’ils ont conçu en trois ans mais enregistré en seulement 5 jours, ils ont marqué leur retour. Ils restent toutefois encore injustement méconnus du grand public. Du bon rock belge bien comme il faut !

Madensuyu

Madensuyu

School Is Cool : on les a également évoqué au mois de juin pour la sortie de leur deuxième album. Notre article : ici

Little Trouble Kids : si ce nom ne vous dit rien, peut-être que Boston Tea Party vous parlera un peu plus ? Le duo flamand devenu Little Trouble Kids distille un pop légère et inventive. On apprécie particulièrement le tandem masculin/féminin et le fait que la batterie est réduite à son plus simple appareil. L’énergie de leurs prestations en live est un bonheur.

Mumbai Science : electro dance du duo Maarten Elen et Jonas Kiesekoms, anciennement appelé Project Cyborg. Ils ont opté pour l’exotisme indien en changeant de nom !