Slow Club et Woman’s Hour : 2 albums marquants de 2014 ?

L’actualité musicale en sorties CD se fait souvent assez rare l’été. Les têtes étant toutes tournées vers les festivals. Mais au cours de ce mois de Juillet deux groupes anglais méritent notre attention : Slow Club et Woman’s Hour.

Les premiers sortent leur troisième album ce 14 Juillet, il se nomme Complete Surrender. Originaire de Sheffield, Slow Club se compose de Charles Watson et Rebecca Taylor. Ce duo accompagné de deux autres musiciens sur scène prend ses influences dans la motown des années 50 / 60. Ils mélangent à la fois pop, soul et gospel sans heureusement aller trop loin dans le grandiloquant. Ce qui laisse penser que les premières bonnes impressions à l’écoute de cet album ne devraient pas partir en fumée. On vous conseille parmi toutes les douces ballades romantiques de l’album d’écouter Everything is New et Not Mine To Love. Notons que si l’album ne sort que cette semaine, ces deux morceaux (notamment) datent malgré tout de 2012. Ci-dessous le clip éponyme de l’album, plus récent.

Slow ClubComplete Surrender. Sortie le 14 Juillet. Au Point Éphémère le 26/10/2014.

 

On aime encore plus Woman’s Hour qui nous viennent de Londres et sortent leur premier album intitulé Conversations. Ils ont déjà pu se faire un petit nom en participant notamment aux premières parties de Metronomy. Écouté au hasard parce que le nom du groupe, de l’album et de la pochette a retenu mon attention, je me suis retrouvé face à un album bouleversant dès les premiers instants. Pour l’histoire, le nom de scène Woman’s Hour est un hommage au programme radio du même nom de la BBC qui fête sa 60ème année. Celui-ci est dédié exclusivement aux femmes.

Pour revenir sur l’album, l’ouverture sur Unbroken Sequence est remarquable et laisse peu de doutes sur notre appréciation finale. On est toujours dans une sensibilité bien mise en avant, un album sensuel et poétique mais cette fois-ci à l’instrumentalisation beaucoup plus minimaliste que Slow Club. On se laisserait bercer indéfiniment par les « conversations » de Fiona JaneOn peut lire des comparaisons avec The XX, même si je les situerais peut-être au dessus de cette comparaison. On tient certainement l’un des albums les plus excitants de l’année. Un sentiment d’amour que je n’avais pas eu pour un nouveau groupe anglais depuis Daughter.

 Les meilleurs morceaux pourraient bien être To The End, In Stillness We Remain et donc Unbroken Sequence. On frissonne également sur Our Love Has No Rhythm, et ce clip… Mais en réalité, Conversations n’a aucun point faible dans sa tracklist. Régalez-vous, ils en sont déjà à 4/5 clips hypnotiques qui respectent à merveille l’ambiance des morceaux.

Woman’s HourConversations. Sortie le 14 Juillet aux USA. Disponible fin Août en France.

En première partie de Lykke Li le 11/11/14 au Casino de Paris (festival LesInrocks).