un quatrième album pour M.I.A

Matangi, le quatrième album de M.I.A est fraîchement disponible et ce, grâce à l’artiste elle-même qui était en désaccord avec sa maison de disque. Interscope a donc cédé et annoncé une sortie officielle.
Prévu pour le mois de décembre, c’est avec plus d’un mois d’avance que M.I.A nous livre ce nouvel album faisant référence à son nom de famille.

Depuis Paper Plane, BO de Slumdog Millionnaire en 2008, l’artiste à connu une notoriété grandissante. M.I.A fait son retour en 2012 en collaborant avec Madonna sur le titre Give Me All Your Lovin, cette dernière lui laissant une place à ses côtés lors du Super Bowl de la même année. M.I.A en profite également pour sortir son éminent Bad Girls dont le clip réalisé par Romain Gravas a déchaîné la critique.

Il est évident que Matangi ne plaira pas à tout le monde. M.I.A a un univers bien particulier, ce mélange hip-hop, ragga-électro est assez controversé. Jouant à la fois la carte de la provocation et celle d’une artiste révoltée, l’anglaise à toujours su sortir du lot. Il suffit de retourner à la source avec son titre Galang en 2003 annonçant un début de carrière encourageant.

Matangi est composé de quinze titres dont certains ont été dévoilés bien avant la sortie récente de l’album. À croire que M.I.A en plus de mettre l’accent sur les revendications sait également maitriser la communication à la perfection !

L’album s’ouvre sur Karmageddon qui en dit long sur la suite de l’album.

Matangi, track éponyme ne sera pas le titre qui marquera cet album.
Only 1 U rappelle le début de carrière de la chanteuse. Come Walk With Me se distinguera  avec ses hula hoops phosphorescents et néons lumineux lors du Youtube Music Awards 

M.I.A tire profit d’une minute sur Boom Skit pour s’expliquer sur le scandale lors du Super Bowl en 2012. Y.A.L.A (comprenez ici : yolo version M.I.A) correspond bien à la philosophie de l’anglaise – You’re only live once.
On retrouve entre autre, Bring the Noize dont le clip est sorti il y a peu,  Lights, qui sera la seule et unique chanson plus calme de l’album et Exodus, reprise de The Weeknd qui achève la réalisation de l’album.

Matangi en intégralité est en écoute ici