Franz Ferdinand – Right thoughts, right words, right action

Ulysse résonne encore dans les oreilles et pourtant l’album Tonight date déjà de 2009, dingue comme le temps passe vite.
Le groupe originaire de Glasgow, aura donc pris le temps de nous concocter son  Righ toughts, right words, right action.

Histoire de marquer les 10 ans après la sortie de leur tout premier bijou, il y avait de quoi s’attendre à ce que Franz Ferdinand marque le coup pour son quatrième album.

Nonobstant la jolie collaboration qu’Alex Kapranos à décidé de s’offrir (Joe Goddard & Alexis Taylor, Todd Terje, Björn Yttling et j’en passe) , je reste un tant soit peu perplexe.

FF nous avait habitués à des titres remplis de vivacité, donnant l’envie de sautiller partout, chose que l’on ne retrouve pas vraiment ici.
Toutefois, étant donné que Right toughts, right words, right action, s’étends à  10 titres aka une durée de 36 petites minutes, l’écoute reste agréable.

La notoriété des écossais n’est plus à faire et elle suffira largement à faire parler de cet album. Bien que cet opus n’apportera pas vraiment de surprises, je note une petite touche positive pour Goodbye Lovers & Friends ainsi que Treason ! animals.  
Bullet sera un réel retour aux sources, l’emprunte initiale du groupe, qui d’après moi, manque un peu trop sur cette édition 2013.

Après la crise post Tonight, le groupe renaît en nous offrant en cette fin d’été un voyage dans le temps par ses influences 80’s /  90’s. Un album sympathique, mais qui sera malencontreusement vite oublié puisque rien ne vaudra leur indubitable premier album nommé tout naturellement Franz Ferdinand.