The Computers – Love Triangles, Hate Squares

The Computers (CD)

Je vous avais longuement parlé de The Computers ici après les avoir découvert au festival des Nuits de l’Alligator, leur second album n’était alors pas encore sorti mais c’est désormais chose faite depuis un peu moins d’un mois avec Love Triangles Hate Squares. L’occasion pour nous de revenir vous en parler avec cet album.

Comme on pouvait s’y attendre, The Computers a mis de côté le punk de leur premier album pour nous livrer un nouvel album qui fait davantage dans le Rock’n’roll façon The Hives voire de Soul-Pop. Plus largement, les sonorités de cet album nous renvoie dans le classique Blues-Rock américain des années 60, sans non plus oublier le rockabilly. Le groupe a en effet épuré sa musique en y ajoutant bon nombre d’instruments (dont du piano) et Alex Kershaw a mis de côté ses hurlements au profit d’un véritable chant. La Soul lui va d’ailleurs très bien, le redécouvrir sous cette nouvelle « voix » est l’une des agréables surprises de cet album.

Alors certes, cet album sonne largement plus « mainstream » que le précédent mais on peut quand même saluer les efforts de The Computers qui ne se ferme pas dans un genre particulier et c’est tant mieux, quitte à décevoir leurs premiers fans. Si Love Triangle Hate Squares ne marque pas les esprits, il confirme cependant tout le potentiel de ce jeune groupe d’Exeter.Cet album pour le moins homogène ne comporte aucune sortie de route. De ce fait, il m’est impossible d’en ressortir un morceau plus qu’un autre.

Pour finir, je vous (re)donne ce conseil : ne vous fiez pas à l’album quelque soit les impressions qu’il vous laisse. The Computers prend une toute autre dimension en live qui dépasse encore bien plus la qualité de leurs albums! Il est en effet difficile avec ce genre de groupes d’en rester aux sensations moindre d’un album studio face à l’excellent souvenir d’une prestation live plus pêchu. Cette dernière phrase vaudrait d’ailleurs pour le dernier Hanni El Khatib, qui côtoie des styles assez proches. Et puisque je vous en parle : si vous aimez l’un, vous devriez selon toute vraisemblance apprécier l’autre.

Ecouter Love Triangles, Hate Squares sur Deezer.