Féfé – Le Charme des Premiers Jours

On l’a d’abord connu comme l’un des membres du Saian Supa Crew (dont je tire mon « pseudo » soit dit en passant) avant de le voir prendre son envol en solo avec son premier album Jeune à la Retraite en 2009. L’attente fut longue mais 4 ans après il revient avec Le Charme des Premiers Jours, un second album où l’on retrouve les mêmes intentions chez Féfé que pour le premier album : Etre libre de faire ce qu’il aime sans jamais se fermer à un genre en particulier. Ainsi, et j’en ai fait l’expérience, difficile de savoir où trouver l’album de Féfé dans son rayon culturel : Hip-Hop ou Variété française ?

Car Féfé est un véritable éléctron libre qui mélange toutes sortes de genres musicaux. Parmi les 11 nouveaux titres de l’album, on retrouve des légères influences Hip-Hop (Lalala Song, La Somme, Cause Toujours), des ballades pop (Parodie, Nous) et même du reggae avec Ailleurs, pas vraiment à mon goût. Mais ses chansons mélangent souvent plusieurs genres comme avec le titre Le Charme des Premiers Jours qui alterne les passages rappés et ceux chantés. Ce titre fait d’ailleurs un très bon single avec son clip que vous pouvez visionner ci-dessous :

Notons que pour cet album on ne retrouve aucun des ex-membres du SSC pas plus que tout autre featuring, fait assez rare pour être signalé. Du point de vue des textes, Féfé allie toujours aussi bien simplicité et complexité : simplicité car il raconte des histoires, les siennes, sans la prétention de donner des leçons. Et complexité parce qu’il a une belle plume (on le savait) lui permettant de nous proposer de belles chansons.

Cela dit, ce second album est moins marquant que le premier. Ce n’est pas qu’il soit moins bon, difficile à en juger dans un contexte différent. En 2009, Féfé surprenait tout son monde avec un premier album solo chant + guitare bien loin du Féfé que l’on connaissait, membre du Saian Supa Crew. Aujourd’hui, il s’agissait plutôt de confirmer tout le bien qu’on pensait de lui. Et il l’a fait.